Vivre ensemble en français

Référentiel d’accompagnement 

Claire Lecarpentier | 27 septembre 2018 |

Les réalisations sur le plan de l’intégration linguistique et scolaire sont dignes de mention; Marguerite-Bourgeoys se donne maintenant l’objectif de transmettre une vision commune et partagée du vivre-ensemble au sein de sa communauté éducative en accompagnant ses divers acteurs.

Ce référentiel s’adresse à tout le personnel qui accompagne, de près ou de loin les élèves. Il présente les principes directeurs qui s’inscrivent dans l’apprentissage du vivre-ensemble en français, il clarifie certains concepts importants et fournit des outils pour mieux orienter les actions.

 

 

La série documentaire Classe à part

Claire Lecarpentier | 4 septembre 2018 |

« Classe à part » nous plonge dans la vie de jeunes nouveaux arrivants. Nous découvrons leur évolution à travers leur intégration dans des classes d’accueil. La série documentaire suit pendant une année scolaire complète les tribulations de deux enseignantes ainsi que de six jeunes étudiants et leurs familles nouvellement arrivés au Québec. Durant cette période, nous nous greffons à leur quotidien et vivons leur transformation.

Premier épisode ce soir, le 4 septembre 2018 à 19h30 sur TV5.

Crise d’identité, un documentaire vidéo qui se penche sur l’identité québécoise et les valeurs qui s’y rattachent :un documentaire qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 15 décembre 2015 |

15 dec 2015L’identité québécoise, faite d’une histoire, d’une langue et d’une culture distinctes, signifie-t-elle encore quelque chose en 2015? La diversité culturelle et la mondialisation mettent nos anciennes certitudes au défi et nous forcent à nous redéfinir. Notre résistance et nos revendications nous auraient-elles enfermés dans un carcan devenu trop étroit? Ce documentaire animé par Bernard Derome se penche sur l’identité québécoise et les valeurs qui s’y rattachent.

Sources : Diffusé le 7-12-2015 sur Télé-Québec

Comment parler de la rencontre des cultures à partir d’une BD? Une activité  qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 26 novembre 2015 |


26 nov 2015Causerie à l’occasion de la parution de la bande dessinée «Salomé et les hommes en noir» de Valérie Amiraux et Francis Desharnais aux éditions Bayard : Ce
jeudi 26 novembre à 19:00 à Montréal : Librairie Olivieri, 5219, Chemin de la Côte-des-Neiges, Montréal H3T 1Y1

Seront présents :Valérie Amiraux : Auteure de Salomé et les hommes en noir et professeure de sociologie à l’Université de Montréal.-Francis Desharnais,  : Illustrateur de Salomé et les hommes en noir.Étienne Balibar  : Philosophe, professeur émérite à l’Université Paris Ouest Nanterre et auteur notamment de Saeculum: culture, religion et idéologie (Galilée).Daniel Weinstock  : Professeur au département de philosophie de l’Université McGill et auteur notamment de Profession éthicien (PUM).Animée par Gilda Routy

Réservation obligatoire: 514 739-3639

Un Cadre de Référence pour les Approches Plurielles des Langues et des Cultures : un référentiel  qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 12 novembre 2015 |

12 a nov 2015Auteurs :
Michel Candelier (coordinateur), Antoinette Camilleri-Grima,
Véronique Castellotti, Jean-François de Pietro, Ildikó Lőrincz,
Franz-Joseph Meißner, Artur Noguerol et Anna Schröder-Sura
Avec le concours de Muriel Molinié

« L’équipe du projet CARAP met à disposition des enseignants, formateurs d’enseignants et responsables éducatifs un ensemble d’outils dans lequel le référentiel Compétences et ressources, en tant que présentation systématique et (partiellement) hiérarchisée des compétences et ressources qui peuvent être développées par les approches plurielles.
Les descripteurs de compétences et de ressources constituent les parties 2 et 3 du document.
La base de données Le CARAP – Matériaux didactiques en ligne, qui propose des matériaux didactiques relevant des quatre approches plurielles, dans diverses langues, a pour but de donner aux enseignants un accès facilité à des matériaux qui leur permettent de mettre en oeuvre dans la classe des activités visant à aider les apprenants à s’approprier des savoirs, savoir-être et savoir-faire listés dans le référentiel en tant que «ressources» susceptibles d’être développées par les approches plurielles. Tous les matériaux didactiques proposés réfèrent explicitement à des descripteurs de ressources du référentiel ».

 

Un cours en ligne ouvert massif (MOOC) « Enseigner l’intercompréhension en langues romanes à un jeune public » : une formation qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 5 novembre 2015 |

Qu’est-ce que l’intercompréhension ?

5 nov 2015Pratique très ancienne, l’intercompréhension est un modèle d’échange par lequel chacun s’exprime dans sa propre langue et comprend celle de l’autre. Cette forme de communication repose sur la valorisation des langues apparentées. Les locuteurs d’une même famille linguistique disposent de multiples éléments d’ordre phonologique, lexical, morphosyntaxique communs permettant de dépasser les frontières linguistiques et de garder intacte la richesse de l’échange. C’est également une nouvelle approche de l’enseignement-apprentissage des langues qui constitue un véritable levier pour la promotion de diversité linguistique.

  • Débute le 10 novembre 2015
  • 4 semaines de cours
  • Entièrement gratuit
  • Une équipe pédagogique reconnue
  • Volume horaire estimé : 5h/semaine
  • Attestation d’assiduité
  • Échanges entre les participants

5 a nov 2015Objectif de ce cours en ligne 

  1.  Sensibiliser au concept d’intercompréhension en langues.
  2.   Sortir d’une vision cloisonnée de l’enseignement des langues et montrer l’intérêt et la faisabilité d’une démarche plurilingue dans l’apprentissage d’une ou plusieurs langues.
  3.   Faire prendre conscience de la possibilité d’accéder, au bout de la période d’apprentissage, à la compréhension de divers documents (écrits, audio et audio-visuels) en langues apparentées, à la communication avec des locuteurs de ces langues, chacun s’exprimant dans la sienne et comprenant celle(s) des autres.
  4.  Montrer comment une formation en langues romanes peut aider un apprenant à perfectionner ses connaissances en français.
  5.   Faire connaître les outils et les matériels existants pour un public d’enfants et d’adolescents ainsi que les possibilités d’insertion curriculaire à ces niveaux d’enseignement.
  6.   Développer des savoir-faire méthodologiques pour pouvoir adapter cette démarche plurilingue aux spécificités du contexte d’enseignement.
  7.   Donner les moyens de concevoir une activité ou une séquence pédagogique pour l’IC.

L’école des nouveaux arrivants: une expérience qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 3 novembre 2015 |

3 c nov 2015Le tiers des enfants qui fréquentent l’école des Quatre-Vents, à Sherbrooke, sont des nouveaux arrivants. Pour faciliter leur intégration au réseau scolaire, l’école a créé des classes d’accueil, chargées de les préparer au secteur régulier. Ces élèves, souvent réfugiés, y apprennent le français nécessaire à la poursuite de leurs apprentissages et une base académique générale, mais ils y font surtout connaissance avec l’école, la culture et les codes sociaux québécois.

Dans le quartier le plus multiethnique de Sherbrooke, Mont-Bellevue, Sandra Hallé est titulaire d’une classe de 18 élèves âgés de 8 à 12 ans fraîchement arrivés dans la province. Cette classe d’accueil est un endroit où les élèves immigrants doivent non seulement apprendre à parler et à écrire le français, mais surtout à s’intégrer dans leur société d’accueil. La majorité d’entre eux sont ici depuis à peine quelques semaines ou quelques mois. La classe de Sandra est leur premier contact avec l’école québécoise, voire même avec la culture occidentale.
Ce qui unit et distingue les élèves de Sandra : l’envie palpable d’apprendre. Sandra dispose de 20 mois pour mener ses jeunes élèves vers une classe régulière. Les défis sont grands puisqu’à quelques exceptions près, aucun des enfants de sa classe ne parle le français en arrivant. L’apprentissage de la langue est donc un objectif primordial. Mais l’intégration n’est pas facile : l’harmonisation entre la culture maternelle et la culture de la société d’accueil et l’apprentissage des nouveaux codes sociaux sont des défis de tous les jours.
Ici, les expériences sont multiples, les références culturelles variées. Plus de la moitié des jeunes sont réfugiés et une bonne partie d’entre eux sont nés dans des camps. Pour enseigner dans un tel contexte, il faut accepter d’aller plus lentement, différemment. Tout est mis en œuvre pour permettre à ces jeunes élèves abîmés par la guerre ou la persécution d’atterrir en paix et d’entamer sereinement leur vie dans le système scolaire du Québec.

« Dégénération » du groupe québécois « Mes Aieux » : une activité qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 3 novembre 2015 |

3 nov 2015Aborder l’intergénérationnel et l’interculturel avec une fiche pédagogique à destination d’un public de jeunes adultes à partir de B1.

Le support utilisé est la chanson “Dégénération” du groupe québécois “Mes Aieux” et permet d’aborder autant les caractéristiques des générations de ses ancêtres comme celles de sa propre génération, du point de vue des technologies, des relations sociales et des perspectives économiques.
L’occasion de faire parler nos apprenants et de leur faire manipuler entre autres choses, les temps du passé, le pronom “en” et la comparaison.

Auteur de la fiche pédagogique : Gildas Gressant

Les expressions imagées d’Archibald : un outil qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 2 novembre 2015 |

2 nov 2015Une expression imagée – ou idiomatique – est une expression dont le sens est différent de la signification. L’expression est donc à comprendre au sens figuré, imagé et non au sens propre.  La plupart d’entre nous en utilise quotidiennement, sans même s’en rendre compte !

Pour cette troisième publication des Expressions imagées, nous levons le voile sur l’univers coloré des expressions québécoises – les saisons 1 et 2 proposaient une première série d’expressions imagées françaises.

C’est  l’illustratrice Zelda Zonk qui dessine les mises en situation d’Archibald. Chacune d’elles est définie et expliquée par la linguiste Christine Préville.

Un milieu ouvert sur ses écoles et ses intervenants communautaires-scolaires, au cœur de la réussite éducative et sociale des jeunes de Bordeaux-Cartierville  :un projet qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 9 octobre 2015 |

8 oct 2015Un rapport du Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal.
Depuis près de 15 ans, des intervenants communautaires-scolaires (ICS) foulent les couloirs, les cours d’école et les parcs du quartier de Bordeaux-Cartierville. Ils sont le fer de lance d’une initiative plus large : Un milieu ouvert sur ses écoles (MOÉ). Dans ce quartier montréalais, les acteurs clés des milieux scolaire, communautaire, municipal, de la sécurité publique et du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) ont créé un projet collectif pour aider les jeunes et leur famille. L’objectif était de s’assurer qu’ils aient un environnement social bien tissé pour leur bien-être, leur santé et leur réussite éducative. L’école étant un milieu de vie incontournable pour tous les jeunes, cet espace a été choisi pour créer un lien avec eux, avec leur famille et avec les ressources qui leur seraient utiles. Il s’agit donc d’une école qui ouvre ses portes à son milieu et… d’un milieu ouvert sur ses écoles!

Ce document vous fera connaître l’histoire et l’évolution du projet Un milieu ouvert sur ses écoles, le prototype de l’initiative, ainsi que celui du métier d’ICS à proprement dit. Vous y découvrirez aussi les formidables retombées de cette initiative et vous réaliserez qu’elle représente même ce qui est permis d’appeler une pratique de pointe.

La trousse est accompagnée d’une affiche qui vous permettra de mettre en place un projet inspiré des concepts d’Un milieu ouvert
sur ses écoles, mais à l’image des réalités et défis de vos jeunes.

Un projet culturel sur le partage de la langue française et la francophonie / La caravane des dix mots, un projet qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 29 septembre 2015 |

29 a sept 2015Si la langue française appartient à tous ceux qui la parlent, tous n’ont pas un égal accès à la parole. Face à ce constat la Caravane des dix mots réunit des artistes et citoyens engagés sur leur territoire pour « Aller à la pêche au sens des mots, au-delà de leur propre définition, afin de montrer la richesse et la diversité culturelle que tout être humain porte en lui. »

 

 

 

Claire Lecarpentier |11 mars  2015 |

11 mars 15 aSi vous deviez définir votre rapport aux mots d’origine étrangère utilisés en français, vous qualifieriez-vous plutôt de « franco-franglais » (utilisateur invétéré d’anglicismes), de « franco-100% » (cherchant systématiquement des équivalents français), de « franco-cosmopolite » (aimant les rencontres et échanges entre les langues) ?

Pouvez-vous citer un ou plusieurs mots venus d’ailleurs que vous employez avec plaisir et que vous aimeriez mettre à l’honneur ?

A l’inverse, quel mot « envahisseur » ne supportez-vous plus ? Imaginez un équivalent français pour le remplacer!

 

 

Dis moi dix mots que tu accueilles : une activité qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier |9 mars  2015 |

11 mars 15Cette brochure s’adresse aux enseignants de « français langue maternelle » ou « française langue seconde » (FLM/FLS) et leurs élèves.

Destinée à approfondir leur connaissance des dix mots, elle propose des exercices, des jeux, des textes, ainsi que les affiches de l’exposition joyeuses et ludiques.

Elle est disponible gratuitement,  consultable et téléchargeable.

Sont également à votre disposition sur ce site, dix fiches pédagogiques spécialement adaptées ont été conçues pour les élèves de niveau FLE (A1-B2) avec leurs corrigés inclus dans le fichier.

 

 

 

 

Politique gouvernementale pour favoriser la participation de tous à l’essor du Québec – une politique qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier |5 février 2015 |

Pour la pleine participation des Québécoises et des Québécois des communautés culturelles.

La diversité : une valeur ajoutée

5d février 15La politique gouvernementale La diversité : une valeur ajoutée présente les fondements et les orientations des interventions du Québec pour favoriser la participation de tous à l’essor du Québec. Elle convie l’ensemble de la société à se mobiliser et à travailler de concert afin d’atteindre ces objectifs. Cette politique s’inscrit dans l’éventail des politiques et stratégies visant à atteindre les mêmes objectifs d’égalité des chances et de participation d’autres groupes de la population − les femmes, les personnes handicapées, les jeunes ou les personnes en situation de pauvreté − et les complète. Elle agit aussi en complémentarité avec la politique d’intégration des personnes immigrantes.

Le plan d’action, qui comprend 21 mesures, associe tous les ministères et organismes gouvernementaux aux efforts en vue de favoriser la participation de tous à l’essor du Québec.

 

 

 

 

Mois de l’histoire des Noirs – Édition 2015 – une activité qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier |4 février 2015 |

5 février 15Chaque année, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion s’associe avec la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs pour souligner l’apport des communautés noires au développement du Québec. Le Ministère est fier de reconnaître la richesse de leur contribution au patrimoine du Québec et de rendre hommage à des personnalités reconnues dans leur milieu pour leur engagement à faire du Québec une société dynamique et inclusive.

Le thème de la 24e édition du Mois de l’histoire des Noirs, Défends tes convictions (Stand for something), inspiré de Malcolm X, rappelle l’importance que notre société doit accorder au respect, à l’égalité, à la justice et à la fraternité, des valeurs essentielles dans l’édification d’un monde de paix et de sociétés de plus en plus diversifiées. Aussi, c’est avec plaisir que nous invitons, Québécoises et Québécois de toutes origines, à participer en grand nombre aux activités réalisées par diverses organisations avec l’appui des membres et des bénévoles de la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs.

Pour connaître la programmation des activités ou pour en apprendre davantage sur l’organisme promoteur, consultez le site Internet officiel du Mois de l’histoire des Noirs.

 

 

Comprendre la construction identitaire de l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) : Une série qui s’inscrit bien dans la réfléxion pour développer des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier |21 janvier 2015 |

 

21 janvier 15 aLa série Comprendre la construction identitaire propose aux intervenantes et intervenants en éducation francophone des fascicules simples sur les principes de base de la construction identitaire et sur les différents sujets s’y rattachant

Fascicule 1  : La définition et le modèle

Ce qu’est la construction identitaire.

Fascicule 2 Les itinéraires identitaires
Chaque individu construit son propre itinéraire identitaire selon trois passerelles : réféchir, agir et vouloir.

Fascicule 3  L’intention pédagogique

Comment l’enseignante ou l’enseignant peut intervenir pour favoriser d’une façon positive la construction identitaire francophone de ses élèves.

Fascicule 4  Les 8 principes directeurs

Les huit principes directeurs qui orientent les interventions éducatives en construction identitaire et qui assurent leur cohérence.

Fascicule 5 La construction d’une identité francophone et l’évaluation

Peut-on évaluer la construction identitaire?

Fascicule 6 Le rôle du personnel enseignant

Moi, un modèle?

Fascicule 7 Le rôle de la direction d’école

L’importance d’exercer son rôle de leadership dans sa communauté.

Fascicule 8 Le rôle du personnel professionnel  en petite enfance

L’identité francophone se construit très tôt, d’où l’importance de savoir comment intervenir efficacement.

Fascicule 9 La collaboration avec les parents

L’importance de reconnaître le rôle primordial du parent, de l’appuyer, de développer une complicité avec lui.

 

 

Ma vie en français : Activités de communication orale pour les 13 à 18 ans : un site qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier |20 janvier 2015 |

21 janvier 15Un nouvel outil pédagogique en construction identitaire qui permet aux enseignants et à leurs élèves de 13 à 18 ans de discuter des enjeux qui les concernent directement comme francophones et d’en débattre avec d’autres francophones de leur âge. Le matériel comprend des fiches de communication orale pour les enseignants et un instrument d’observation.

L’outil aborde les thèmes suivants :

 

  • La poursuite des études postsecondaires en français
  • L’identité bilingue
  • La langue utilisée sur le Web et dans les réseaux/médias sociaux
  • Les relations mixtes (un parent francophone, un parent anglophone)
  • Le choix d’une école pour les enfants
  • L’engagement dans la communauté
  • Socialiser en français
  • La mondialisation et la diversité culturelle
  • Les dangers de perdre « son français » et des stratégies pour les éviter
  • Le langage des sports et loisirs

 

 

Dictionnaire des mots français d’origine arabe (et turque et persane) : un livre qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier |19 janvier 2015 |

21 janvier 15 bIl y a deux fois plus de mots français d’origine arabe que de mots français d’origine gauloise ! D’abricot à zéro, ce dictionnaire retrace l’histoire de près de 400 termes, à travers leur étymologie, leur évolution orthographique, leurs usages anciens et mmodernes… Tous les domaines du savoir ou de la vie quotidienne sont touchés par ce metissage linguistique vieux de plusieurs siècles.
Agrémenté de calligraphies arabes et d’une anthologie de textes allant de Rabelais à Houellebecq, cet ouvrage, premier du genre, est d’une valeur éducative exceptionnelle. De quoi méditer la question de l’« intégration » sous un nouveau jour.

Journaliste et romancier, Salah Guemriche est notamment l’auteur de : Alger la Blanche. Biographies d’une ville (Perrin, 2013); Le Christ s’est arrêté à Tizi-Ouzou, essai-enquête sur les conversions en terres d’Islam (Denoël, 2012); et Abd er-Rahman contre Charles Martel (Perrin, 2011).

Préface d’Assia Djebar, de l’Académie française.

Le résumé publié est celui de l’éditeur Seuil

Auteur : Salah Guemriche
Date de publication : janvier 2015
Maison d’édition : Seuil
Troisième édition
880 pages

 

 

 

Apprendre le Québec : le guide pour réussir votre intégration : un livre qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 9 décembre  2014 |

5e février 15

Ce guide a été réalisé par la Direction des politiques et programmes d’intégration sociale et économique du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC), avec la participation des ministères et organismes gouvernementaux.
Apprendre le Québec est un guide d’aide à l’intégration qui a été élaboré par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion pour vous soutenir dans la réalisation de votre projet d’installation.
Le guide comporte deux sections.
La première, Ce que vous devez savoir, regroupe des informations pratiques sur un ensemble de sujets que vous avez intérêt à connaître pour bien préparer votre venue au Québec.
La seconde section, Ce que vous devez faire, propose un plan d’action personnalisé dans lequel vous pourrez noter quelques actions à faire, tant dans votre pays d’origine qu’à votre arrivée au Québec

 

 

 

« Ça bouge au Canada » est un site web éducatif facilitant l’apprentissage du français en explorant dix régions canadiennes : un site qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 11 novembre 2014 |

TV5 Québec Canada vous propose de découvrir des régions du Canada. Richesses culturelles, paysages, activités sportives, festivals… Vous connaissez nos différentes régions et leurs attributs? Vous rêvez de les découvrir et, au passage, d’apprendre le français?

10d nov14Ce site met à votre disposition des fiches pédagogiques avec des activités de compréhension, d’entraînement et de production pour découvrir Québec avec vos étudiants.

10e nov14

 

 

 

Les Légendes de chez nous : un site qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français 

Claire Lecarpentier | 11 novembre 2014 |

10c nov14Pour découvrir des légendes canadiennes, exploitez ce site qui propose de découvrir la légende sous forme animée (compréhension orale). Chaque légende est accompagnée de fiches pédagogiques pour les enseignants et pour les apprenants.  Les fiches sont structurées par 3 types d’objectifs :

Objectifs pragmatiques :

– déduire une information selon son contexte ;
– repérer et cataloguer des mots de vocabulaire ;
– faire des recherches géographiques, historiques et culturelles.
– anticiper le vocabulaire contenu dans la légende ;
– imaginer des réponses à des questions à l’aide d’illustrations ;
– émettre des hypothèses sur le contenu de la légende ;
– faire des recherches toponymiques ;
– rédiger un texte sur le sujet.

Objectifs linguistiques :

– se familiariser avec des éléments de grammaire;
– améliorer son vocabulaire en lien avec le thème ;
– classer par catégories des mots entendus dans la légende ;
– conjuguer des verbes au présent ;
– associer et remplacer des synonymes ;
– enrichir son vocabulaire  ;
– apporter des précisions sur des mots apparentés.

Objectifs socioculturels :

– découvrir des faits historiques ;
– connaître une légende canadienne ;
– se familiariser avec le mode de vie  ;
– découvrir l’origine des toponymes mentionnés dans la légende .

 

 30 chansons francophones canadiennes : un site qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier |10 novembre 2014 |

10b nov14CaptureÀ vos casques d’écoute! Perfectionnez votre français grâce à 30 chansons francophones canadiennes réparties sur plusieurs décennies. Classées par thème, ces chansons abordent différents aspects socioculturels, historiques ou folkloriques de chez nous. Photos, biographies, textes et vidéos vous permettent d’approfondir les sujets traités dans chaque chanson. Pour découvrir les chansons par années, par thèmes, par artistes, par niveaux de difficultés langagières.

PLUS DE 180 ACTIVITÉS À DÉCOUVRIR

Une foule d’exercices interactifs variés, en lien avec chacune des chansons, vous permet de tester et de perfectionner votre vocabulaire et votre compréhension orale.

  • Chassé-croisé image : Associez chaque image à la bonne description.
  • Texte à trous : Écoutez la chanson. À l’aide des mots de la liste, remplissez le texte à trous selon ce que vous entendez.
  • Multi-choix : Écoutez de nouveau la chanson et choisissez, selon le contexte, la bonne réponse parmi les choix proposés.
  • Coche-case : Pour chaque énoncé tiré de la chanson, indiquez s’il s’agit d’une comparaison ou d’une personnification.
  • Vrai ou Faux ? Indiquez si les énoncés sont vrais ou faux.
  • Chrono logique : Lisez les paroles de la chanson au besoin et placez les éléments dans l’ordre chronologique du déroulement des évènements.
  • Chassé-croisé : Lisez cette autre version de la légende (cliquez sur l’icône en bas à droite pour afficher le texte). Ensuite, complétez les phrases selon ce que vous comprenez.

Créez votre compte ou identifiez-vous pour suivre votre progression et atteindre le niveau supérieur.

 

vivre ensemble CSMBLa Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) a lancé en novembre 2012 « Vivre ensemble en français », un vaste chantier de réflexion et d’action qui s’échelonnera sur une période de deux années. L’objectif : mieux outiller la communauté éducative de la CSMB qui relève au quotidien le défi d’intégrer à la société québécoise 51 000 élèves de multiples origines. Cette démarche est chapeautée par trois partenaires, couvrant chacun un volet.

L’énoncé de vision du vivre ensemble en français

Vision CSMB vivre enemble

« Vivre ensemble en français » est appelé à devenir une orientation du plan stratégique 2014-2018 de la CSMB.

Découvrir une proposition des axes d’interventions et des objectifs à atteindre pour la réalisation de cette vision.

Partenaires

logo institut nouveau mondeLe volet mobilisation de la communauté éducative de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) par l’Institut du Nouveau Monde (INM) vise l’atteinte des quatre objectifs suivants :

1. Faire émerger et identifier les problématiques quant au vécu pluriethnique et aux services d’accueil, d’intégration et de francisation;
2. Dégager une vision commune du Vivre ensemble en français;
3. Proposer les éléments de mise en œuvre de la vision du Vivre ensemble en français;
4. Susciter au sein de la communauté éducative l’adhésion à cette vision.

 

logo vision diversité

Pour Vision Diversité, une mutation de l’approche de notre Vivre ensemble est nécessaire à l’échelle de l’ensemble de notre société et certainement au cœur même des milieux scolaires. L’éducation est le bastion par excellence du Vivre ensemble en français dans une culture québécoise enrichie par sa diversité. Dans cette mutation de l’approche, il y a le dépassement autant du multiculturalisme que de l’interculturalité pour une société qui s’est choisie plurielle et riche de son ouverture aux autres cultures. Cela signifie, pour le Québec, le choix d’un terreau québécois nourri par 400 ans d’efforts des défricheurs et des bâtisseurs, ses choix de langue et de société, ses batailles et ses réalisations pour une identité spécifique. Un terreau enrichi depuis plusieurs générations, par les apports de ceux qui, venus d’ailleurs, ont choisi d’en faire partie intégrante.

 

11 mars 15 b La commission scolaire Marguerite‐Bourgeoys (CSMB), dans le cadre de son plan de réussite 2010-2014, a identifié comme orientation prioritaire de consolider et développer le défi du « Vivre ensemble en français », du fait que 61 % de ses 51 000 élèves n’ont pas le français comme langue maternelle. La composition linguistique de plusieurs écoles présente d’ailleurs des concentrations de 65, 80 et même 95% d’élèves allophones. C’est dans ce cadre unique que la CSMB crée le Centre d’intervention pédagogique en contexte de diversité.

L’objectif : consolider et développer l’expérience et l’expertise pédagogique de la CSMB, en lien avec sa mission éducative. Ce centre de recherche unique en milieu scolaire repose sur un partenariat novateur avec les milieux universitaire et communautaire, deux centres de santé et de services sociaux, ainsi que le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles

 

Le choc culturel : Une conférence qui s’inscrit bien dans des activités du Vivre ensemble en français

Claire Lecarpentier | 20 février 2014 |

choc culturel APC

Conférence virtuelle  : Le choc culturel en francisation animée par Claire lecarpentier,  offerte dans le cadre des après cours en formation générale des adultes en 2013.

Claire Lecarpentier présente dans cette conférence virtuelle  :

  • La définition du choc culturel,
  • Le phénomène du choc culturel
  • Identifier les étapes de celui-ci
  • Présenter des manisfestions observables
  • Comprendre les causes
  • Pistes d’action
  • Stratégies à mettre en place

 La langue française au Québec, quelques repères : 400 ans

Claire Lecarpentier | 27 mars 2014 |

400 histoires langue« L’histoire de la langue française au Québec en est une de courage, de détermination et d’audace. Elle met en scène des générations d’hommes et de femmes qui, durant quatre cents ans, ont défié bien des probabilités pour bâtir un Québec où l’on peut aujourd’hui vivre en français. Voici une chronologie de quelques grandes dates qui ont marqué l’évolution de la langue française sur le territoire du Québec. J’espère qu’elle permettra de mieux faire connaître la remarquable épopée d’une langue qui est parvenue à s’enraciner et à s’épanouir de ce côté-ci de l’Atlantique, et que nous sommes fiers de garder vivante. »

Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, responsable de la Charte de la langue française

Tous différents, tous égaux » du Conseil de l’Europe (2e édition)

Claire Lecarpentier | 1 avril 2014 |

Tous diffétents tous égauxCe  document de 2004 est  un recueil d’idées, de ressources, de méthodes et d’activités pour l’éducation interculturelle informelle avec des adultes et des jeunes.

 

Le site ÉLODiL (Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique)

Claire Lecarpentier | 1 avril 2014 |

Site élodilCe site a pour vocation de soutenir les enseignants et enseignantes qui œuvrent en milieu pluriethnique et plurilingue. Il s’adresse aussi à tous ceux et celles qui souhaitent développer les compétences interculturelles et les compétences langagières de leurs élèves, notamment dans des milieux défavorisés, que le français soit leur langue maternelle, leur langue seconde ou encore leur langue tierce.

Vous y trouverez :

  • Des vidéos pédagogiques
  • Des guides et des ouvrages élaborés à des fins pédagogiques
  • Des liens entre la recherche en éducation et les pratiques sur le terrain

Les commentaires sont fermés.