Québec accueille des réfugiés népalais (suite)

Réfugiés népalais à Québec  – La francisation de 7 à 77 ans

Second texte du 4 décembre 2013 publié par le Devoir.

le devoir“Souvent analphabètes dans leur propre langue, les réfugiés népalais sont particulièrement difficiles à franciser. Second et dernier texte sur la vie de ces nouveaux arrivants à Québec…L’école de francisation a lancé lundi un projet pour les insérer sur le marché du travail après seulement un an de cours”.

 

 

Québec accueille des réfugiés népalais

Réfugiés népalais à Québec – Une nouvelle vie faite d’espoir et d’obstacles

Premier texte du 3 décembre 2013 publié par le Devoir.

La ville de Québec accueille ce mois-ci plus d’une centaine de réfugiés en provenance des camps du Népal, de la région des Grands Lacs en Afrique et de la Colombie. Le Devoir profite de leur arrivée pour prendre des nouvelles du plus gros groupe à s’être installé à Québec ces dernières années, les Népalo-Bhoutanais.