Alphabétisation et francisation

Augmenter le financement des mesures de francisation

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) s’alarme du fait que près d’un million de Québécois ont un faible niveau de littératie. Selon elle, le prochain gouvernement devra mettre les bouchées doubles du côté de l’alphabétisation s’il veut réussir le virage économique axé sur l’intelligence artificielle et une économie verte, qui requiert des niveaux de compétence élevés.

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos Claire Lecarpentier

Conseillère pédagogique en francisation et technologies éducatives

Les commentaires sont fermés.